Down by the water
 
Désert, désert d’eau, diaphane, opaque, la lagune, brumeuse, d’où surgissent des mirages. Les vagues sculptent sa surface d’un calme impeccable, la tranchant à vif. La couleur bleutée et laiteuse de l’eau lui confère une densité singulière, à la limite du solide. L’onde qui se forme disparaît vers l’horizon silencieux, se fracturant sur des murs de briques rouges soudain sortis de nulle part. Îles-ruines, réverbères de bois et de métal, tels des sanctuaires ou des figures fantômes d’un culte dissous.
Nous ne savons plus si nous sommes au-dessus ou au-dessous de cette ligne de flottaison. Si nous sommes devant le présent ou la mémoire d’une ville déjà évaporée.
Down by the water
2012
All images © 2019 Lucie Jean
All right reserved.
Copyright 2001-2019
++ >>                                                          
++ >>                                                          
#2018-2019
• Commande photographique nationale
« Les Regards du Grand Paris »,
initiée par les Ateliers Médicis et le CNAP
#2017-2018 Expositions personnelles
Galerie Les Comptoirs Arlésiens / Galerie Graphem à Paris - Polar dispersion #3
• Galerie Domus, Lyon - Quartiers d'hiver
• Château de l'Etang, Bagnolet - Quartiers d'hiver
NOTO
Vidéo
Photographie