Vues des expositions personnelles aux Comptoirs Arlésiens hors les murs à la Galerie Graphem Paris, 2018 ; Galerie photographique Domus - 2019
Polar dispersion #Cendres1
Tirage pigmentaire sur Awagami Kozo 110g,
baguettes bois noires mats kakemono : 30 x 30  cm
Polar dispersion #L'iceberg2
Tirage sur dibond direct laqué blanc : 30 x 40 cm
Polar dispersion #L'iceberg1
Tirage sur dibond direct laqué blanc : 30 x 40 cm
Polar dispersion #L'océan
Tryptique, tirages pigmentaires sur Hahnemühle Bright White,
contrecollé sur alu., cadre bois noir mat : 20 x 20  cm
Polar dispersion #Le feu
Tirage pigmentaire sur Hahnemühle Bright White,
contrecollé sur alu., caisse américaine bois noir mat : 60 x 80  cm
Polar dispersion #L'aurore
Tirage pigmentaire sur Hahnemühle Bright White,
contrecollé sur alu., cadre bois noir mat : 20 x 20  cm
Polar dispersion #Horizon3
Tirages sur Awagami Kozo + baguette porcelaine blanche émaillée : environ 30 cm, pièce unique
Polar dispersion #Horizon2
Tirages sur Awagami Kozo + baguette porcelaine blanche émaillée : environ 30 cm, pièce unique
Polar dispersion #Horizon1
Tirages sur Awagami Kozo + baguette porcelaine blanche émaillée : environ 30 cm, pièce unique
Polar dispersion #6
Tirage pigmentaire sur Hahnemühle Bright White, contrecollé sur alu., cadre bois blanc mat : 70 x 100  cm
Polar dispersion #5
Tirage pigmentaire sur Hahnemühle Bright White, contrecollé sur alu., cadre bois blanc mat : 70 x 100  cm
Polar dispersion #4
Tirage pigmentaire sur Hahnemühle Bright White, contrecollé sur alu., cadre bois blanc mat : 70 x 100  cm
Polar dispersion #4
Tirage pigmentaire sur Hahnemühle Bright White, contrecollé sur alu., cadre bois blanc mat : 70 x 100  cm
Polar dispersion #Aube1
Tirage pigmentaire sur Hahnemühle Bright White 300g., contrecollé, cadre bois noir mat affleurant : 50 x 70 cm
Polar dispersion #Le geyser
Tirage pigmentaire sur Hahnemühle Bright White 300g., contrecollé, cadre bois noir mat affleurant : 50 x 70 cm
sur pan de mur en parquet stratifié «bois brûlé» : 150 x 120 cm
Polar dispersion #3
Tirage pigmentaire sur Hahnemühle Bright White, contrecollé sur alu., cadre bois blanc mat : 70 x 100  cm
Polar dispersion #2
Tirage pigmentaire sur Hahnemühle Bright White, contrecollé sur alu., cadre bois blanc mat : 70 x 100  cm
Polar dispersion #1
Tirage pigmentaire sur Hahnemühle Bright White, contrecollé sur alu., cadre bois blanc mat : 70 x 100  cm
Chroniques de retours en Islande
 
Se rapprocher du pôle. Le frôler. Entre-apercevoir
ses contours. Parcourir à nouveau le territoire d’Islande,
le retrouver au cœur de l’hiver.
Paysage aux profils fracturés, de bosses mystérieuses,
aux couleurs déroutées, aux lumières impermanentes.
Chercher à capter les interstices, s’y perdre,
cristalliser un détail, une aspérité, s’en décrocher.
Un regard qui s’approche s’éloigne, qui suit la mouvance
de cette surface en apparence si silencieuse, immuable.
Le calme feint.
Cette terre est une croûte sous laquelle, tout bout,
à fleur de peau.
Une écorce qui se désagrège ou s’agglutine, qui fume
ou se condense, qui explose ou se fige.
Atomisée.
Creuser, et rechercher la ville d’Heimaey*.
 
* Heimaey est une petite île au sud de l’Islande qui a été en partie recouverte par une coulée de lave lors d’une éruption en 1973.
 




" La première image dont il m’a parlé, c’est celle de trois enfants sur une route, en Islande, en 1965. II me disait que c’était pour lui l’image du bonheur, et aussi qu’il avait essayé plusieurs fois de l’associer à d’autres images - mais ça n’avait jamais marché.
II m’écrivait : «... il faudra que je la mette un jour toute seule au début d’un film, avec une longue amorce noire. Si on n’a pas vu le bonheur dans l’image, au moins on verra le noir.» Sans Soleil, Chris Marker.
Polar dispersion
2000-2020
All images © 2021 Lucie Jean
All right reserved.
Copyright 2001-2021
++ >>